Histoire

Histoire du Marais

À la fin du XIXème siècle, le commerce avec l’Amérique du Nord perdurait pour approvisionner les tanneries niortaises.

Ce commerce permit de rapporter une nouvelle variété de peuplier (le virginia) qui fut transformé en une nouvelle espèces : le blanc du Poitou.
La culture du peuplier (populiculture) modifia l’économie de la région et permit la création de scieries. La flottaison des trains de bois lors de l’abattage remplaça peu à peu la navigation commerciale en pleine régression.

Le commerce fluvial disparut effectivement avec l’arrivée du chemin de fer (le transport des marchandises y était plus rapide). Cependant, une nouvelle forme de batellerie naquit en 1914 à la Garette : la navigation sociale sous l'impulsion del'Amiral Cardinaud.